Les formations complémentaires

Il en existe plusieurs sortes…

Le tutorat

Les membres de l’association sont sensibilisés très jeunes à l’idée d’accompagnement et plus tard de transmission  par un pair plus expérimenté. Si les cours de formation individuelle (cours instrumental et théorique) et collective (bagadigan / bagadig / bagad) ont une place très importante dans le cursus de formation, il n’en reste pas moins que le tutorat a un rôle important dans la formation du sonneur.

Celui-ci reçoit les conseils d’un instrumentiste pour :

partager le corpus de pièces musicales jouées par la formation mère,
renforcer les aspects techniques travaillés par le professeur (avec accord de celui-ci),
élargir les connaissances d’un point de vue culturel,
partager les codes et autres aspects culturels de l’association (« partager la sueur et le plaisir de progresser ensemble »).

Le travail de couple

Une composante importante de la musique bretonne est incarnée par la musique de couple bombarde / binioù ou bombarde / cornemuse. Cette connivence entre sonneurs est abordée puis travaillée par les sonneurs qui souhaitent approfondir cette pratique.

Elle est accompagnée par des sonneurs confirmés de l’association qui prodiguent leurs conseils à l’occasion de rencontres ponctuelles. Il est à noter les bons résultats de nos jeunes sonneurs qui durant ces 5 dernières années ont été à 4 reprises « Champions de Bretagne» des jeunes de moins de 20 ans de musique de couple et ont obtenu de nombreux podiums aux concours de Gourin, le 1er Week-end de Septembre.

Cet atelier rassemble une dizaine de sonneurs qui s’illustrent également lors des fest-noz de la région. Nos jeunes instrumentistes sont aussi souvent pluri-instrumentistes, ce qui leur offre le loisir de partager cette pratique de musique de couple dans d’autres configuration comme des duos de bombarde / accordéon, hautbois / piano, saxophone / harpe…

Couple1