La formation à l’ensemble

Plusieurs ensembles concourent à la formation …

Le bagadigan

Cette formation issue du conservatoire vise à confronter les élèves débutants (cycle 1) à une pratique Instrumentale partagée !

Des acquisitions de compétences instrumentales minimales sont requises. Les élèves s’impliquent émotionnellement, doivent faire appel à leurs connaissances rythmiques, être à l’écoute de leurs pairs, et suivre les gestes et consignes du meneur. La complexité du jeu en bagad est alors posée.

Le jeu « d’ensemble » donne lieu à des répétitions quasi hebdomadaire qui ont leur finalité dans la présentation des morceaux travaillés lors de prestations publiques (Fest-Deiz du conservatoire le dernier week-end de Novembre, La fête de la musique le 21 Juin et autres animations locales au printemps…)

Le bagadig

Les élèves de fin de cycle 1 et de cycle 2 sont, lorsqu’ils ont atteint une maîtrise de leur instrument suffisante pour jouer au niveau de 5ème catégorie du championnat des bagadoù, intégrés au bagadig (bagad école de l’association). Les répétitions, hebdomadaires durent 2 heures et se déroulent au local de l’association le vendredi de 19h à 21h.

Un travail préalable d’acquisition individuelle et collective des airs dans les différents pupitres est proposé aux sonneurs avant le jeu en ensemble. Les compétences citées plus haut sont affinées ; une présence régulière et un travail assumé est demandé aux sonneurs.

Les airs sont essentiellement issus du répertoire traditionnel, mais des arrangements apparaissent dans les partitions écrites par les membres de l’association.

Les sonneurs du bagadig jouent avec leurs ainés de manière ponctuelle pour la galette des rois de l’association, les fêtes historiques du 14 Juillet devant près de 50 000 personnes, et autres sorties. La perspective, pour l’ensemble des jeunes sonneurs est d’acquérir un niveau leur permettant d’évoluer avec le bagad. Cela demande une motivation affirmée et une abnégation dans le travail de l’instrument !

Formation Ensemble Percus
Les membres du bagadig en répétition avec le bagad

Le bagad

La formation mère rassemble des sonneurs essentiellement issus de la formation vannetaise. Une grande confiance est accordée aux jeunes (direction des pupitres, direction de l’ensemble, écriture des partitions en commision musicale, participation au CA de l’association…).

Le Bagad évolue dans l’élite des bagadoù, en 1ère catégorie, depuis 1969. Il s’appuie sur des thèmes traditionnels mais est aussi influencé par d’autres sensibilités comme la musique classique ou les musiques du monde. Les membres sont cooptés et accompagnés par un pair lors de leurs premières années de pratique.

Bagad Pano Lorient

Jouer dans cette formation exige de la disponibilité, de la motivation, mais est aussi une source de plaisirs exaltants. Mettre en musique les apprentissages, les efforts mis en œuvre durant le temps de formation (non achevé d’ailleurs !) constitue des moments très particuliers qui contribuent à l’enrichissement culturel et à l’acquisition de compétences utilisables dans sa vie personnelle ou professionnelle (se présenter devant un public, le rendre actif, critique ; gérer son stress ; dégager de la sensibilité ; partager avec ses pairs ; être acteur de la vie du groupe ; parfaire ses acquis musicaux ou autre…).